La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L'héboïdophrène

Posté le 02/06/2017

Tu n'as aucune maladie.

Tu es sûrement chaman, mage, sorcier ou druide.

 

Moi aussi j'ai eu une période Jésus et une période d'hypersensibilité spirituelle où la nature et même l'humanité me parlaient et je ressentais toutes les souffrances et les joies puissance 1000.

Je ressens encore parfois les messages vénus des végétaux et des minéraux mais ce n'est pas H 24 comme à certaines périodes. Ce sont des moments, des phases assez courtes mais intenses qui me poussent à être à l'écoute de l'univers et à méditer sinon ça peut me rendre fou.

À mon avis ce n'est pas une maladie que nous avons mais un don et une sensibilité autre.
Il faut apprendre à gérer ça et à dompter les esprits qui parfois nous assaillent pour nous perdre et évidemment il faut dompter nos propres pensées.

En tout cas je me reconnais en grande partie dans ton témoignage. Mais je ne crois pas que ce soit pathologique. Au contraire c'est une bénédiction, un grand pouvoir qu'il nous faut apprendre à maîtriser.

 

On a pas mal de points communs mais à mon avis si tu es passé par tant de tracas c'est que tu as eu affaire à des esprits d'égarement.


Ils t'ont conduit à des erreurs, à des gros délires et à la mégalomanie parfois (qui est vicieuse et satanique contrairement à l'humilité qui est vertueuse et divine).

Tu as bien raison de te calmer. Il faut toujours raisonner avec logique même dans le domaine spirituel.


Et surtout tu es positif et ça c'est super top !!

Lire la suite »

Meshuggah

Posté le 01/06/2017

Je ne connaissais pas la paraphrénie...


J'ai lu ton témoignage, cela me fait très fortement penser à ma propre expérience...
délire mystique, interprétation...


Je prends comme toi 1mg de risperdal...

 

Par contre j'ai le diagnostic de schizophrénie paranoïde...


En tout cas ton expérience est très courante parmi les schizo.

Lire la suite »

Ayin

Posté le 29/05/2017

Bonjour,

J’ai lu ton témoignage... Tu es courageux de raconter tout ça

Tu reviens de loin, ça me fait vachement relativisé mon expérience mais aussi je prends conscience que ça aurait pu prendre cette tournure que ta connu.

Je pense que ce qui m'a permis de pas trop partir en vrille c'est d'abord le fait que j'ai toujours refusé de travailler à l'année donc j'ai toujours pris mes 6 mois de chômage par an, pour rester en forme ! Ce qui me laissais le temps d’ouvrir mon esprit sur pleins de sujets et j’ai eu des périodes où je me suis retrouvé seul face à moi-même donc je me connaissais déjà pas mal, et avec le cannabis j'étais déjà dans des expérimentations d'état de conscience modifié. Je découvrais mes peurs profondes...

Ensuite le fait que j'ai un couple solide avec ma femme qui est très ancrée, très basée sur le concret, m’a permis de toujours garder mon esprit critique ...

Lors de mes expérience, je ne me suis jamais fait parasité par mon mental au point d'avoir des hallucinations, j'avais toujours toute ma tête et ses facultés.

J’ai expérimenté la Kundalini et cela m'a perturbé à cause des enseignements de Lipnick car je croyais que c'était les présences qui avaient déclenché ses phénomènes énergétique en moi...

J’étais hyper sensible, et j'avais un sentiment de bien-être, ce que tu décris également, moi j'appelle ça l'état du bouddha.

Physiologiquement, c'est le système nerveux qui a un apport d'enzymes qui provoquent cet état de paix, bien être etc...

La seule chose qui sort de l'ordinaire dans mon histoire est par rapport au reptilien et il faudra que j’explique mieux ce que j’ai vu.

Je voulais clarifier ça avec toi car en lisant ton témoignage, je comprends mieux ta démarche, merci.

Lire la suite »